Le parc du Château de Compiègne est entouré d’une vaste forêt de Compiègne. Il est situé dans le nord de la France, pas aussi visité que le château de Versailles. C’est terrible! C’est un site avec une longue histoire, ce qui est très surprenant en soi. Dans cet article, nous discuterons de l’évolution du château, et ce à quoi s’attendre lors d’une visite! Nous visiterons des appartements historiques, l’ancienne résidence des rois, le musée du Second Empire et le musée de l’Automobile, le petit théâtre et le parc.

Historique du château de Compiègne

Tout d’abord, le château qui se dresse aujourd’hui est le quatrième château qui existe sur le terrain. Par conséquent, son histoire originale remonte au 6ème siècle et au règne du roi Clovis I.
Au départ, le château était en bois. Au cours des siècles suivants, il fut agrandi et reconstruit par de nombreux monarques. Cependant, ce n’est qu’en 1374 que débute la construction du château fort de Charles Quint. La fondation de cette période est la seule partie du château d’origine qui subsiste encore. Pourquoi la famille royale s’intéresse-t-elle autant à Compiègne? Très simple, c’est la chasse. La plupart des dirigeants français aiment la chasse. En fait, François Ier a construit des sentiers de chasse dans les bois à la Renaissance. Leur objectif est de se relayer plus facilement avec d’autres chasseurs et de mieux capturer les pauvres bêtes qu’ils chassent.
Le château a été réduit en ruines pendant la guerre de religion. Si Louis XIII s’intéresse à la modernisation du château, il lui reste encore beaucoup à faire. Lors de sa première visite à Compiègne, Louis XV, 18 ans, est tombé amoureux de la forêt, de la chasse et de la terre. A tel point qu’il ordonna la reconstruction du bâtiment en 1751 dans un style qui correspond à sa règle et à son goût. Cela deviendra la résidence préférée du roi. En fait, il y resterait beaucoup de temps, plus que tout autre monarque avant lui. Une fois, Louis XV rêvait même de quitter Versailles et de vivre définitivement à Compiègne.
Aujourd’hui, le palais offre aux visiteurs la possibilité d’explorer trois musées. L’appartement royal a été entièrement restauré, conservant tous les attributs luxueux de la monarchie française. Le musée du Second Empire est tout aussi luxueux, mettant en valeur la grande vision de Napoléon III. Enfin, le Musée des Véhicules et du Tourisme expose des voitures anciennes, des calèches et des locomotives à vapeur.

Le musée

Après la Seconde Guerre mondiale, les écologistes ont commencé à collecter des trésors de Louis XV à Napoléon III pour les exposer dans le château. Tous ces éléments ont été enregistrés et sont toujours affichés pour le public. Le château a été classé monument historique en 1994 et possède trois musées distincts. Les musées comprennent: le Musée du Second Empire, le Musée de la Reine et le Musée de l’automobile et du tourisme.

Le Musée Second Empire et Musée de la reine

Le musée est dédié à la vie, à l’art et aux souvenirs personnels de Napoléon III et de l’impératrice Eugénie, vous donnant un aperçu de la grandeur de l’empire. La collection est riche en peintures, sculptures, photos, meubles et même des costumes appartenant au couple.

Le Musée national de l’automobile et du tourisme

Le musée a été créé en 1927 et retrace l’histoire des voitures tirées par des chevaux et des premières voitures et vélos. Fait intéressant, le château accueille régulièrement des fêtes de voitures anciennes, ce qui est certainement un honneur pour les amateurs de voitures.

Le parc

Le terrain et les jardins entourant le château couvrent 183 hectares (452 ​​acres) et sont remplis de statues inspirées de la période néoclassique française. De plus, le domaine dispose également d’un pavillon élégant, d’une charmante roseraie et d’une allée couverte appelée « allée des Beaux-Monts », qui s’étend sur 5 kilomètres. Ce chemin relie le jardin au grand parc et retourne à la forêt.

Le Petit théâtre

Le fameux « petit théâtre » a été construit en 1832. Il est unique en ce qu’il a complètement conservé son état d’origine depuis lors. C’est Équipé de décorations coulissantes originales et de cordes pour soulever et abaisser les rideaux multicouches. Fidèle à la tradition, le château continue d’accueillir des spectacles de musique classique et des expositions temporaires de diverses formes d’art. De plus, ils ont un charmant salon de thé dans la roseraie, qui est ouverte au public pendant les mois les plus chauds. Le château de Compiègne a toujours de nombreuses attractions et activités!